Tout savoir sur la fleur de thé

thé et fleurs de jasmin(Pixabay.com)

À la fois plaisir des yeux et du palais, la fleur de thé est une manière assurément plus esthétique de consommer votre breuvage favori. Lorsqu’on sait en plus que ce type de thé est fabriqué à partir des plus grands crûs de thé blanc et vert, il n’en est que plus apprécié par les amateurs.

La fleur de thé est un véritable art culinaire qui existe depuis longtemps en Chine. Il se popularisera ensuite dans les autres pays, et actuellement, vous pouvez acheter toutes sorte de thés en fleurs auprès de vos boutiques de thé habituelles.

Qu’est-ce que la fleur de thé et pourquoi est-elle si appréciée ?

Retrouvez toutes les informations concernant la fleur de thé dans la suite de cet article.

Qu’est-ce que la fleur de thé ?

La fleur de thé est un art qui est apparu en Chine sous la dynastie Song, en 400 ap-J.C. Les artisans tressaient alors à la main des fleurs comestibles et des feuilles séchées destinées à être infusées. La plus populaire était la fleur de thé au jasmin, mais aujourd’hui, la fleur de thé, toujours fabriquée à la main, peut être composée avec d’autres fleurs comestibles comme le lys, l’amarante, l’hibiscus ou le chrysanthème, offrant ainsi un large choix d’infusions pour ses adeptes. Il ne faut d’ailleurs pas confondre la fleur de thé avec le thé au jasmin et les autres types de thés parfumés, car il ne s’agit pas de la même chose.

Le résultat se présente sous la forme d’une boule, qui n’est pas sans rappeler un bourgeon. Au contact de l’eau chaude, le bourgeon s’ouvre pour laisser éclore une jolie fleur au fur et à mesure que les feuilles de thé s’infusent. C’est l’éclosion de la fleur à l’intérieur de la tasse qui a donc donné son nom à ce thé.

Fabrication de la fleur de thé

La fabrication de la fleur de thé débute par la récolte des feuilles de thé. Celles-ci sont roulées, puis passées dans un bain de chaleur et roulées dans le sens de la longueur afin d’obtenir une longue tige souple. Elles passent ensuite dans un bain de chaleur dans un four chauffé à 90°C pour enclencher l’oxydation.

Une fois l’étape de l’oxydation terminée, les feuilles sont attachées en forme de petits ballotins avec 2 fils de coton. Chaque ballotin est composé d’une cinquantaine de brins de thé environ.

Pour fixer la fleur, on commence par replier une extrémité du ballotin de feuilles vers l’intérieur, puis en resserre le fil de coton pour maintenir le socle ainsi formé. On coud ensuite la fleur déshydratée au centre du ballotin, puis on rabat l’autre extrémité des brins du ballotin par-dessus pour former une petite boule.

La dernière étape consiste à recouvrir la fleur de thé d’une résille, à la rouler mécaniquement et la passer une dernière fois au four à 90°C pour figer la position du ballotin.

Pourquoi choisir la fleur de thé ?

Consommer une fleur de thé, c’est avoir l’avantage non seulement d’assister au spectacle de l’éclosion de la fleur à l’intérieur de sa tasse, mais aussi de profiter des vertus de celle-ci en plus du thé.

En plus de parfumer délicatement le thé, la fleur peut en effet avoir d’autres vertus pour la santé, selon son type.

Les fleurs les plus communément associées au thé vert ou au thé blanc pour la fabrication des fleurs de thé sont :

  • Le jasmin, qui possède des vertus sédatives et calmantes
  • Le chrysanthème qui est un détoxifiant naturel et qui agit sur les maux de tête
  • La capucine, qui stimule le système immunitaire
  • L’œillet, qui possède des vertus antioxydantes
  • Le souci officinal, qui purifie et draine
  • Etc.

Comment bien préparer la fleur de thé ?

La première règle à respecter impérativement pour infuser une fleur de thé est d’utiliser un récipient transparent, de préférence en verre, pour mieux observer l’éclosion de la fleur.

Versez-y de l’eau chaude à 90°C, puis plongez la fleur de thé, qui devra couler dans le fond normalement. Au bout de 5 à 8 minutes, vous verrez apparaître progressivement la fleur. Vous pouvez à présent continuer à l’observer… ou boire votre thé tant qu’il est chaud !